Le recommandé électronique

Avec la loi sur la confiance numérique, il n'existe plus de frein à dématérialiser l'information.

La récente loi sur la république numérique va un peu plus loin, notamment sur le recommandé électronique pour donner un cadre légal aux offres déjà existantes sur le marché avec La Poste, Legal Box, ...

Il devient donc fort à parier que les offres sur le recommandé électronique vont fleurir, et en premier lieu celle de La Poste qui va devoir composer avec le sujet qui devrait remplacer à terme le traditionnel envoi recommandé avec accusé de réception.

Toutefois, les offres sont assez contraignantes aujourd'hui pour l'usager qui doit d'abord avoir un compte chez le fournisseur, c'est le moyen de garantir une authentification forte, et qui doit au préalable avoir accepté de recevoir un recommandé sous forme électronique. Comment ces deux contraintes vont-elles être acceptées ? sachant qu'en général, ce genre de courrier ne présage pas que des bonnes nouvelles puisque l'expéditeur souhaite avoir la preuve de réception. Si votre organisation dispose déjà d'un espace personnel pour l'usager, permettant une vérification d'identité et d'adresse électronique, et que l'usager a été informé que son adresse électronique peut être utilisée pour le notifier d'un envoi de recommandé, ces deux contraintes ne désormais sont plus des freins.

Encore une fois, le frein n'est pas ni technologique, ni réglementaire, il est fort à parier que le principal frein soit humain, et qu'il faudra encore pas mal d'années pour que le recommandé électronique trouve sa place dans notre quotidien !

©2019 WELDONE. Tous droits réservés.

Search